Médical  >  Dans la maladie comme dans la bonne santé : les conjoints peuvent partager le risque d'événements cardiaques

Dans la maladie comme dans la bonne santé : les conjoints peuvent partager le risque d'événements cardiaques

26/07 – Une étude japonaise suggère que des antécédents d'événements cardiovasculaires (CV) chez un conjoint peut augmenter le risque d'événements CV futurs chez l'autre partenaire, avec une mise en garde. Les hommes de l'étude de cohorte couraient un risque accru si leurs femmes avaient de tels antécédents, mais l'association n'était qu'à sens unique. Le risque d'événements n'augmentait pas pour les femmes dont le mari avait déjà vécu un événement CV.

Les résultats soulignent la nécessité pour les cliniciens de dépister et éventuellement d'intervenir avec une stratégie de prévention CV primaire « non seulement pour les parents au premier degré mais aussi les conjoints ayant des antécédents de maladie CV, » ce qui ne fait pas actuellement partie des directives de prévention primaire, a déclaré le Dr. Hiroyuki Ohbe, Université de Tokyo, Japon, à theheart.org | Medscape Cardiology.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: