Médical  >  Lien entre les médicaments courants et la mort subite dans le diabète de type 2

Lien entre les médicaments courants et la mort subite dans le diabète de type 2

L'utilisation de certains antibiotiques et antipsychotiques augmente le risque d'arrêt cardiaque soudain (ACS) chez les personnes atteintes de diabète de type 2 qui n'ont pas d'antécédents de maladie cardiovasculaire (MCV), selon la première analyse de ce type de données de soins primaires du monde réel.

Les personnes atteintes de diabète de type 2 qui n'ont pas d'antécédents de MCV courent un risque presque trois fois plus élevé de développer un ACS si elles prennent des médicaments antipsychotiques et presque double si elles prennent certains antibiotiques qui prolongent l'intervalle QT, notamment les macrolides et les fluoroquinolones.

« Ces données montrent que les médicaments couramment prescrits – les antipsychotiques, utilisés par environ 3 % des personnes atteintes de diabète de type 2, et les antibiotiques, pris par 5 à 10 % de ces personnes – entraînent un risque accru d'ACS chez les personnes sans antécédents de MCV », a déclaré Peter Harms, MSc, qui a présenté l'étude lors de la réunion annuelle 2023 de l'Association Européenne pour l'Etude du Diabète (EASD). Un autre médicament associé à une augmentation de l'ACS chez les patients diabétiques était la dompéridone, un médicament antinauséeux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: