Médical  >  Covid-19 : Tunisie, grève de médecins hospitaliers, situation épidémique difficile

Covid-19 : Tunisie, grève de médecins hospitaliers, situation épidémique difficile

TUNIS 03/05 - Des médecins du secteur public tunisien sont en grève depuis lundi jusqu'à mercredi notamment pour réclamer le paiement de primes, perturbant temporairement la vaccination dans certains centres, alors que le pays fait face à un nombre inédit d'hospitalisation en raison de la Covid-19.

Les médecins étaient appelés à la grève "sauf dans les services d'urgences, de dialyse et les services Covid", a indiqué Noureddine Ben Abdellah, secrétaire général du syndicat des médecins et dentistes et pharmaciens du public, rattaché à la puissante centrale UGTT.

Les grévistes réclament la paiement d'une prime pour les médecins qui sont sur le front contre la Covid-19. Le gouvernement a mis en place une telle prime pour le personnel médical, mais pas pour les médecins, selon Ben Abdellah.

Le syndicat réclame également l'embauche de médecins vacataires mobilisés pour faire face à la Covid, et proteste contre le changement de statut des médecins généralistes.

Le ministère a appelé dimanche soir à reprendre les négociations, soulignant que durant ces trois jours, il était prévu de vacciner 40.000 personnes inscrites sur sa plateforme e-vax.

Le syndicat a rétorqué dans un communiqué que l'éventuelle perturbation de la vaccination n'aurait "pas de conséquences graves".

Le principal centre de vaccination de Tunis a démarré quelques heures plus tard que d'habitude lundi en raison de la grève, mais la vaccination s'y déroulait normalement en fin de matinée. Plusieurs autres centres ont été perturbés, a indiqué le ministère de la Santé sans plus de détails.

Cette grève intervient alors que la Tunisie, lourdement endettée, tente d'obtenir un nouveau prêt du Fonds monétaire international.

Le pays fait en outre face ces dernières semaines à un nombre d'hospitalisations en raison de la Covid inédit depuis mars 2020 avec plus de 500 personnes actuellement en soins intensifs, entraînant des craintes de pénurie d'oxygène.

La Tunisie a enregistré quelque 311.000 cas de coronavirus confirmés, dont plus de 10.800 décès, sur une population de 12 millions d'habitants.

INT/POL/DJB • Belga

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: