Actualités  >  « Freedom Day » au Royaume-Uni ? Dr. Georges Otte : « Des heures et des jours angoissants nous attendent »

« Freedom Day » au Royaume-Uni ? Dr. Georges Otte : « Des heures et des jours angoissants nous attendent »

Opinion

BRUXELLES, 27/07 - F-day est l’acronyme de « Freedom Day », nom donné par le Premier ministre britannique Boris Johnson au 19 juillet 2021. C'est le jour où le Royaume-Uni a mis fin à toutes les mesures de protection contre le coronavirus (masques, règles de distanciation, etc.). C'est donc le début de la fin, mais hélas pas la fin de la pandémie ni, espérons-le (croisez les doigts, Boris), le début d'une nouvelle vague.

Ce virage politique à 180 degrés est-il le résultat de l'irrépressible désir de liberté du gouvernement britannique ? Après s'être débarrassé de la « dictature européenne » et du « joug de Bruxelles », il semble poursuivre dans la même voie et relègue également au second plan les restrictions que lui a imposées la Covid-19.

En ce « Freedom Day », annoncé triomphalement par Boris Johnson, nous avons pu assister à des scènes de réjouissance exubérantes dans les rues de Londres. Des milliers de sujets britanniques (jeunes pour la plupart) célébraient leur « libération » dans la liesse et les acclamations.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: