Actualités  >  Trop de « bon » cholestérol pourrait aussi être néfaste

Trop de « bon » cholestérol pourrait aussi être néfaste

BERLIN 08/07 Contrairement à l’idée répandue selon laquelle le cholestérol HDL est toujours bénéfique, un taux de HDL-C très élevé (supérieur à 80 mg/dl) serait associé à un risque de mortalité accru chez les patients atteints de coronaropathie. C’est en tout cas la conclusion d’une étude de cohorte prospective et multicentrique menée aux États-Unis, et dont les résultats ont été publiés dans le JAMA Cardiology.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: