Actualités  >  Sommeil : des arguments bien trop légers pour la couette lestée

Sommeil : des arguments bien trop légers pour la couette lestée

BRUXELLES 24/11 Une étude démontre qu’une couette plus lourde favorise la libération de mélatonine. Mais l’influence positive sur le sommeil reste largement à démontrer. MediQuality a interrogé le professeur Matthieu Hein, psychiatre et responsable du Laboratoire du sommeil de l’hôpital universitaire Erasme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Inscrivez-vous gratuitement

Afin d'accéder à l'info médicale nationale et internationale sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: