Dossiers  >   Gestion hospitalière  >  Le travail à pause est associé à un risque accru d'hospitalisation pour COVID-19

Le travail à pause est associé à un risque accru d'hospitalisation pour COVID-19

28/04 - Les patients hospitalisés qui travaillaient de nuit à pause irrégulière étaient plus de trois fois plus susceptibles que leurs homologues à horaire fixe d'être testés positifs au COVID-19 dans une étude britannique.

Une analyse des données de plus de 6.400 personnes testées à l'hôpital a révélé que ceux qui effectuaient un travail à pause irrégulière étaient 2,42 fois plus susceptibles d'avoir un test positif pour le SRAS-CoV-2, et pour les travailleurs de nuit à pause irrégulière ce chiffre augmentait à 3,04, par rapport à ceux qui ne travaillaient pas à pause, selon les résultats publiés dans Thorax.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: