Dossiers  >   Douleurs  >  Les AINS dépassent la codéine pour le traitement de la douleur post-opératoire

Les AINS dépassent la codéine pour le traitement de la douleur post-opératoire

NEW YORK 16/06 – Pour la gestion de la douleur postopératoire chez les patients ambulatoires adultes, l'ibuprofène et d'autres médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) fonctionnent mieux et ont moins d'effets secondaires que la codéine, selon une nouvelle revue systématique et méta-analyse.

« Pour tous les types de chirurgie, sous-groupes et temps de résultat, les AINS étaient égaux ou supérieurs à la codéine pour la douleur postopératoire, » rapportent le Dr. Matthew Choi et ses collègues de l'Université McMaster, à Hamilton, au Canada, dans le CMAJ.

"Ces résultats sont d'une importance générale pour tout clinicien effectuant des procédures médicales douloureuses. Les différents essais de notre méta-analyse ont évalué une gamme de procédures, différents types d'AINS et divers degrés d'administration de paracétamol, » soulignent-ils.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: