Dossiers  >   Gestion hospitalière  >  La migration des particules de silicone est courante lors de la révision ou du retrait des implants mammaires

La migration des particules de silicone est courante lors de la révision ou du retrait des implants mammaires

21/09 – De nombreuses femmes portant des implants mammaires en silicone peuvent avoir des fuites de gel, selon une étude menée auprès de femmes aux Pays-Bas dont les implants ont été révisés ou retirés.

Les chercheurs ont examiné les données de 389 femmes portant des implants mammaires en silicone, qui ont subi des procédures pour réviser ou retirer les implants entre le 1er janvier 1986 et le 18 août 2020. Dans l'ensemble, 384 femmes (98,8%) avaient des particules de silicone présentes dans les tissus et 337 (86,6%) présentaient des particules de silicone dans les tissus entourant la capsule ou dans les ganglions lymphatiques.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: