Dossiers  >   Tabagisme  >  Les preuves s'accumulent sur l’implication du vapotage dans les maladies des gencives

Les preuves s'accumulent sur l’implication du vapotage dans les maladies des gencives

23/02 – Selon une nouvelle étude, les utilisateurs de cigarettes électroniques ont un microbiome oral unique qui est moins sain que les non-fumeurs, mais potentiellement plus sain que les fumeurs de cigarettes.

« Nous commençons maintenant à comprendre comment les e-cigarettes et les produits chimiques qu'elles contiennent modifient le microbiome buccal et perturbent l'équilibre des bactéries, » a déclaré dans un communiqué de presse le Dr. Deepak Saxena, qui a dirigé l'étude avec le Dr. Fangxi Xu, tous deux du NYU College of Dentistry, à New York.

Près de la moitié des adultes américains de plus de 30 ans ont une maladie parodontale. Fumer des cigarettes est un facteur de risque connu, mais on en sait moins sur l'impact des cigarettes électroniques sur la santé bucco-dentaire, en particulier l'impact à long terme du vapotage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: