Dossiers  >   BPCO highlights 2020  >  La BPCO reste un défi thérapeutique. Comment la prenez-vous en charge? (Participez à notre enquête)

La BPCO reste un défi thérapeutique. Comment la prenez-vous en charge? (Participez à notre enquête)

07/12 - Il y a quelques années, différents signaux portaient à croire que le tabagisme allait décliner nettement dans les pays développés. Et cela se vérifie jusqu'ici pour la Belgique, d'après les chiffres portant sur 2018 : en vingt ans, notre pays a vu le nombre de fumeurs baisser d'environ 40%. Mais la partie est loin d'être gagnée, comme le montre par exemple la France, où les chiffres restent globalement stables (et élevés). La situation est encore plus inquiétante dans les pays en voie de développement. Au total, les fumeurs sont environ 1,3 milliard dans le monde, dont 80% vivant dans un pays à revenu faible ou intermédiaire. Et la pratique nouvelle du vapotage soulève encore des questions sur le plan de la santé.

La BPCO est donc loin d'être une affection appartenant au passé, d'autant plus que la pollution atmosphérique globale peut en être également responsable. Elle tue environ 5 millions de personnes par an au travers de diverses affections, tandis que la BPCO touche près de 180 millions de personnes et fait, à elle seule, environ 3 millions de victimes annuelles.

Devenue depuis quelques années la 3ème cause de mortalité, la BPCO doit être prise en charge de manière bien adaptée pour augmenter l'espérance de vie et éviter autant que possible la survenue d'un emphysème ou l'évolution vers une insuffisance respiratoire chronique. Les traitements disponibles progressent, les guidelines sont revues régulièrement, mais il n'est pas toujours simple de choisir la bonne attitude thérapeutique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: