Dossiers  >   Covid-19  >  Les anticorps anti-SARS-CoV-2 protègent-ils d'une réinfection? Les "Marines" à la rescousse dans CHARM…

Les anticorps anti-SARS-CoV-2 protègent-ils d'une réinfection? Les "Marines" à la rescousse dans CHARM…

23/04 - L'étude CHARM (Covid-19 Health Action Response for Marines) n'en manque pas par son design limpide comparant les taux d'infections d'un groupe de jeunes recrues du corps des "Marines" porteuses d'anticorps dirigés contre le SARS-Cov-2 en raison d'une infection antérieure et ceux d'un groupe séronégatif. La question posée était : les anticorps réduisent-ils l'incidence et la sévérité de la réinfection?

L'étude (1) aborde la question du risque de réinfection chez des personnes qui ont déjà été infectées par le SARS-CoV-2 et ont synthétisé des anticorps protecteurs. Aujourd'hui on sait que ces anticorps sont produits quelques semaines après l'infection mais l'ampleur de la réponse humorale et la durée de cette réponse varient selon les individus et les études. De l'ordre de 2,5% à 28% des patients infectés ne conserveraient pas un taux d'anticorps circulants ou une activité neutralisante détectable.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: