Dossiers  >   Cancer du sein  >  Cancer du sein: l’augmentation de l’IMC est associée à un risque plus élevé de second cancer

Cancer du sein: l’augmentation de l’IMC est associée à un risque plus élevé de second cancer

15/05 - L’augmentation de l’indice de masse corporelle (IMC) chez les survivantes d’un cancer du sein précoce est associée à un risque plus élevé de développer un second cancer primitif.

Pourquoi est-ce important?

Les auteurs recommandent d'envisager des stratégies de perte de poids chez les 67% de survivantes d'un cancer du sein qui présentent un IMC supérieur à 24,9 kg/m2.

Méthodologie

Une étude de cohorte rétrospective a été menée auprès de 6 481 femmes atteintes d'un cancer du sein primitif de stade précoce, incluses dans le système Kaiser Permanente dans l'État de Washington et dans le Colorado.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: