Dossiers  >   Cancer du sein  >  Un apport modéré en calcium est associé à une réduction du risque de cancer du sein

Un apport modéré en calcium est associé à une réduction du risque de cancer du sein

15/05 - Un apport modéré en calcium est associé à un risque plus faible de cancer du sein. Un apport plus élevé en calcium n’est pas associé au risque de cancer du sein. Aucune association n’a non plus été identifiée avec l’apport en vitamine D.

Selon les auteurs, se conformer aux recommandations actuelles concernant l'apport en calcium pourrait réduire le risque de cancer du sein.

Méthodologie

Une étude de cohorte prospective (Seguimiento Universidad de Navarra Project, ou SUN) a été menée auprès de 10 812 femmes.

L'apport en calcium et en vitamine D par le régime alimentaire et les compléments alimentaires a été évalué à l'aide du questionnaire sur la fréquence alimentaire et de questions supplémentaires : l'exposition au calcium a été divisée en tertiles : premier tertile (moins de 1.075 mg/jour), deuxième tertile (1.075–1.372 mg/jour) et troisième tertile (plus de 1.372 mg/jour).

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: