Dossiers  >   Obésité  >  L'alimentation limitée dans le temps est " prometteuse, mais des données supplémentaires sont nécessaires ".

L'alimentation limitée dans le temps est " prometteuse, mais des données supplémentaires sont nécessaires ".

30/06 - Une alimentation limitée dans le temps, c'est-à-dire réduire le nombre d'heures pendant lesquelles une personne est autorisée à manger pendant la journée, peut entraîner une perte de poids modeste de 1 à 4 %, même sans réduire les calories, suggèrent les premières études chez l'homme. Mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour fournir des preuves définitives.

Ce type de jeûne intermittent semble également améliorer la glycémie, la pression artérielle et le stress oxydatif, a déclaré Courtney M. Peterson, PhD, chercheur à l'Université d'Alabama à Birmingham, résumant ce que l'on sait de la stratégie potentielle de perte de poids communiquée à l'American Diabetes Association (ADA), lors de la 81ème session scientifique virtuelle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: