Dossiers  >   Corticostéroïdes  >  La pseudogoutte, pas rare sous tacrolimus après une allogreffe

La pseudogoutte, pas rare sous tacrolimus après une allogreffe

26/08 - L'arthrite microcristalline, qui se caractérise par des douleurs articulaires aiguës ainsi qu'un érythème secondaire à un dépôt de pyrophosphate de calcium (pseudogoutte, ou chondrocalcinose) ou de cristaux d'urate monosodique (goutte), est une complication généralement sous-reconnue après allogreffe de cellules hématopoïétiques (allo-HCT).

La prophylaxie de la maladie du greffon versus hôte par un inhibiteur de la calcineurine (ICN) provoque une hypomagnésémie et une hyperuricémie, ce qui peut entraîner une arthrite microcristalline. Cette dernière, lorsqu'elle est liée à la prise de tacrolimus, n'avait jusqu'ici pas encore été clairement objectivée après une allo-HCT, et une équipe de chercheurs s'est récemment attelée à la tâche.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: