Dossiers  >   Santé féminine  >  Osez interroger vos patientes sur leur intimité !

Osez interroger vos patientes sur leur intimité !

23/09 - Une étude basée sur une large cohorte vient d’explorer les dysménorrhées, les dyspareunies et les douleurs pelviennes chroniques non menstruelles au sein d’une population de femmes françaises représentatives de la population générale.

Près de quatre femmes sur 10 ont déclaré souffrir de dysménorrhées modérées à sévères ou des dyspareunies fréquentes et près de deux femmes sur dix de douleurs pelviennes chroniques non menstruelles.

La sévérité des dysménorrhées et la fréquence des dyspareunies étaient plus importantes chez les plus jeunes et diminuaient avec l'âge.

La prévalence des douleurs chroniques pelviennes non menstruelles restaient à peu près stable au cours de la vie. 

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: