Dossiers  >   Covid-19  >  Vaccins à ARNm contre le COVID-19 : aucun risque grave pour la santé selon une vaste étude

Vaccins à ARNm contre le COVID-19 : aucun risque grave pour la santé selon une vaste étude

07/09 - Les risques graves pour la santé n'étaient pas plus fréquents au cours des 3 premières semaines après la vaccination anti-COVID-19 avec Pfizer/BioNTech ou Moderna par rapport à 22-42 jours plus tard, révèle une étude unique en son genre portant sur plus de 6 millions de personnes.

La vaccination par l'ARNm n'était pas associée à des risques plus élevés de syndrome de Guillain-Barré, de myocardite/péricardite, d'accident vasculaire cérébral ou de 20 autres effets secondaires graves, suggèrent les résultats.

« C'est une étude assez rassurante pour quiconque a reçu un vaccin à ARNm ou envisage d'en recevoir un. Nous avons travaillé avec une grande quantité de données et avons effectué une analyse très contrôlée et rigoureuse, » a déclaré à Medscape Medical News l'auteur principal, le Dr. Nicola Klein, PhD.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: