Dossiers  >   Obésité  >  L’obésité maternelle associée à la SHNA chez les enfants

L’obésité maternelle associée à la SHNA chez les enfants

12/10 - Les futures mamans obèses risquent plus que les autres de mettre au monde des enfants qui développeront plus tard une stéatose hépatique non alcoolique (SHNA). C’est la conclusion d’une nouvelle étude réalisée en Suède.

Les chercheurs ont examiné les données de 165 jeunes atteints d'une SHNA diagnostiquée entre 1992 et 2016 avant l'âge de 26 ans et confirmée par biopsie, ainsi que celles de 717 contrôles sans SHNA issus de la population générale, appariés pour l'âge, le sexe et l'année de naissance.

Grâce à une base de données nationale, les chercheurs disposaient aussi d'informations sur le BMI de la mère au cours des premières semaines de la grossesse.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: