Dossiers  >   Corticostéroïdes  >  Un consensus d'experts pour déterminer comment limiter la prise de corticoïdes oraux dans l'asthme

Un consensus d'experts pour déterminer comment limiter la prise de corticoïdes oraux dans l'asthme

27/10 - Commercialisés pour la première fois il y a 70 ans, les corticostéroïdes ont littéralement transformé la vie des patients asthmatiques, au point de devenir rapidement le pilier thérapeutique de cette affection. Des progrès importants ont été réalisés depuis, notamment avec l'introduction des corticostéroïdes inhalés, pour limiter les effets indésirables systémiques, les LABA et LAMA, ainsi que les anticorps monoclonaux.

Avec l'utilisation croissante des biologiques, la diminution progressive et l'arrêt de la corticothérapie au long cours sont devenus beaucoup plus courants et réalisables, mais on manque de recommandations spécifiques sur la bonne façon de procéder.

Carey Suehs et son équipe ont élaboré un rapport de consensus (1) sur l'utilisation et la réduction progressive de la corticothérapie orale (CO) dans l'asthme, au travers de l'adaptation de la méthode Delphi pour aboutir à ce consensus (accord > 70%) entre 131 experts internationaux de différentes spécialités, principalement des pneumologues (73%) et des allergologues (18%), ainsi que des représentants d'organisations de défense des patients.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: