Dossiers  >   Arthrite psoriasique/Psoriasis  >  Origine d'une ankylose rachidienne: arthrose avancée ou arthrite psoriasique?

Origine d'une ankylose rachidienne: arthrose avancée ou arthrite psoriasique?

29/10 - L'ankylose rachidienne et articulaire en l'absence d'implications sacro-iliaques a été décrite comme rare et plutôt spécifique de l'arthrite psoriasique, comparé à d'autres spondyloarthrites axiales. Le diagnostic entre arthrite psoriasique et arthrose n'est pas toujours facile à poser du fait de points communs entre les 2 entités incluant notamment une réponse osseuse hypertrophique qui donne parfois une évolution surprenante. Une illustration de cette problématique avec le cas de ce patient de 63 ans.

Cet homme de 63 ans se présente avec un déséquilibre postural et une douleur inflammatoire nocturne au niveau lombaire supérieur (1). Il est suivi dans un service de rhumatologie pour une arthrite psoriasique HLA-B27 négative avec manifestations périphériques oligo-articulaires et une discopathie lombaire dégénérative secondaire à une scoliose depuis plus de 20 ans. On note aussi un rétrécissement de l'espace intervertébral et la présence d'ostéophytes. Le patient est traité en continu par aprémilast, un inhibiteur de la phospho-diestérase 4. Il se déplace en chaise roulante depuis 8 ans après un infarctus aigu du myocarde compliqué d'une encéphalopathie hypoxique. Une IRM réalisée à l'admission montre un œdème médullaire au niveau L1-L2 correspondant à la localisation de la douleur. Un CT-scan montre une ankylose rachidienne avec une ossification au niveau de la charnière dorso-lombaire L1-L2 et une ankylose partielle de certaines facettes articulaires mais sans atteinte des articulations sacro-iliaques.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: