Dossiers  >   Insuffisance cardiaque  >  Les soins à distance de l'insuffisance cardiaque entraînent moins de tests de diagnostic et moins de thérapies recommandées par les lignes directrices

Les soins à distance de l'insuffisance cardiaque entraînent moins de tests de diagnostic et moins de thérapies recommandées par les lignes directrices

25/11 - Les soins à distance de l'insuffisance cardiaque, par vidéo ou par téléphone, ont été associés à une réduction des tests de diagnostic et des prescriptions de traitements médicaux recommandés. Les visites téléphoniques seules ont été associées à une augmentation de la mortalité à 90 jours dans une étude observationnelle.

« La transition vers les soins à distance au cours de la pandémie s'est produite rapidement et à grande échelle, et va probablement perdurer », a déclaré le Dr Neal Yuan du San Francisco VA Medical Center et de l'Université de Californie à San Francisco.

« Nous avons récemment effectué une analyse approfondie des pratiques de prescription et de délivrance des cliniciens lors des visites dans les cliniques de cardiologie et nous avons constaté une nette tendance à la réduction des prescriptions et des tests lorsque l'on compare les visites à distance aux visites en personne », a-t-il noté. « Cela nous a amenés à nous demander si cette réduction des tests et des prescriptions avait un effet sur l'état de santé des patients. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: