Dossiers  >   Santé féminine  >  La vaginoplastie par laser serait inefficace en comparaison avec une intervention placebo

La vaginoplastie par laser serait inefficace en comparaison avec une intervention placebo

30/11 - D'après une nouvelle étude clinique, le laser au CO² fractionné serait inefficace dans le traitement des symptômes vaginaux associés à la ménopause.

La demande de remèdes non hormonaux efficaces pour les symptômes vaginaux liés à la ménopause a conduit à "une diffusion et une adoption rapides du laser au CO² fractionné qui est accessible dans le commerce, malgré l'absence de données issues d'études contrôlées par simulation", notent le docteur Jason Abbott et ses collègues de l'UNSW de Sydney. Cette technique, qui n'est pas approuvée aux États-Unis, est pourtant souvent annoncée comme une méthode de "rajeunissement vaginal" sûre et efficace.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: