Dossiers  >   Bon usage des anti-infectieux  >  Comment la microbiologie de l’ostéomyélite de la main a-t-elle évolué ces dernières années?

Comment la microbiologie de l’ostéomyélite de la main a-t-elle évolué ces dernières années?

16/12 - Des études récentes ont souligné l’importance d’un traitement antibiotique empirique adapté, et ciblé de manière précoce dans l'ostéomyélite de la main chez l'adulte. En l'absence de cultures positives, l'antibiothérapie se concentre sur le staphylocoque doré. Cependant au cours de la dernière décennie, la microbiologie de l'ostéomyélite de la main a changé. Une équipe anglaise a mené l’enquête...

Le staphylocoque doré reste l'agent pathogène le plus fréquemment identifié ; néanmoins, on observe des changements dans la microbiologie de l'ostéomyélite. Au Royaume-Uni, le taux d'ostéomyélite à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline a diminué de deux tiers, entre 2001-2004 et 2013-2017.

Parmi les autres pathogènes, les bacilles à Gram négatif tels qu'Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae et les Proteus sont fréquents. Les colonisateurs à faible virulence tels que les staphylocoques à coagulase négative et les bactéries du genre Corynebacterium sont également présents. A contrario, les anaérobies obligatoires sont relativement rares.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: