Dossiers  >   Cancer du sein  >  Cancer du sein de stade IV de novo: un traitement local précoce pour le site de la tumeur primitive ne permet pas d’améliorer la SG ni la QdV

Cancer du sein de stade IV de novo: un traitement local précoce pour le site de la tumeur primitive ne permet pas d’améliorer la SG ni la QdV

08/03 - Le traitement de référence pour les patientes atteintes d’un cancer du sein de stade IV de novo est un traitement systémique, sans traitement locorégional (chirurgie et/ou radiothérapie). Cet essai, qui porte sur le traitement locorégional précoce au sein de cette population de patientes, révèle qu’il permet d’améliorer uniquement le contrôle locorégional, sans aucun effet sur la qualité de vie (QdV) ni la survie globale (SG).

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: