Dossiers  >   Alzheimer  >  La déficience cognitive légère est-elle réversible ?

La déficience cognitive légère est-elle réversible ?

14/02 - Un haut niveau d'éducation, des performances académiques supérieures et d'excellentes compétences en langage écrit peuvent prédire l'inversion d'un trouble cognitif léger (TCL) vers une fonction cognitive normale (CN), selon de nouvelles recherches.

Les investigateurs ont découvert que les personnes présentant ces facteurs, qui sont tous des marqueurs de réserve cognitive, avaient un risque significativement plus élevé de réversion du TCL vers une CN que de progression vers la démence.

Dans une étude de cohorte de plus de 600 femmes âgées de 75 ans ou plus, environ un tiers de celles atteintes de TCL sont revenues à une CN à un moment donné au cours du suivi, ce qui envoie « un message encourageant, » a déclaré à Medscape Medical News l'auteur de l'étude Suzanne Tyas, PhD, professeur agrégé, School of Public Health Sciences, Université de Waterloo, Ontario, Canada.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: