Dossiers  >   Alzheimer  >  « Suis-je en train de développer la maladie d’Alzheimer ? » Comment rassurer les patients

« Suis-je en train de développer la maladie d’Alzheimer ? » Comment rassurer les patients

Opinion

SAO PAULO 03/03 - L’apparition d’un déficit cognitif léger est fréquent avec l’âge. Les troubles de la mémoire ne sont pas pour autant le signe majeur d’une évolution vers une maladie neurodégénérative. Quels sont les risques de progression vers une démence ou au contraire de diminution du risque ?

« Suis-je en train de développer la maladie d'Alzheimer ? » Cette question revient de manière récurrente dans les cabinets médiaux lorsque les patients s'inquiètent de leurs pertes de mémoire. Bien souvent, les oublis rapportés surviennent dans un contexte d'état dépressif ou de stress, qui agissent de manière négative sur l'attention et la concentration. Mais, d'un autre côté, beaucoup de patients de plus de 65 ans présentent un déficit cognitif léger, caractérisé par des changements notables dans la capacité à mémoriser, à résoudre des problèmes et à rester attentif. Des difficultés associées en partie aux mêmes altérations cérébrales que celles observées dans la démence.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

MediQuality offre à ses membres la possibilité de s'exprimer concernant des sujets médicaux et/ou d'actualité. Ces opinions reflètent l'avis personnel de leur(s) auteur(s) et n'engagent qu'eux.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: