Dossiers  >   Cancer du sein  >  Dans le cadre d’une récidive ipsilatérale du cancer du sein, la chimiothérapie ne démontre aucun bénéfice à long terme

Dans le cadre d’une récidive ipsilatérale du cancer du sein, la chimiothérapie ne démontre aucun bénéfice à long terme

04/04 - Une étude de cohorte appariée selon les scores de propension révèle que la chimiothérapie, dans le cadre d’une récidive ipsilatérale d’un cancer du sein (RICS) après une chirurgie conservatrice du sein, n’est associée à aucun bénéfice à long terme en termes de survie sans récidive (SSR) à 10 ans, de survie sans métastases à distance (SSMD) et de survie globale (SG). Des résultats similaires ont été obtenus lors de l’analyse selon le statut des récepteurs hormonaux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: