Dossiers  >   Santé masculine  >  Méta-analyse des antioxydants dans la dysfonction érectile

Méta-analyse des antioxydants dans la dysfonction érectile

14/04 - Une méta-analyse a évalué les effets d'une supplémentation en antioxydants sur la dysfonction érectile. Les données de 18 études cliniques randomisées (soit 1.331 participants) montrent que la L-arginine seule permet d’améliorer le score IIEF (index international de la fonction érectile) alors que la vitamine E ne le permet pas. En revanche, aucun bénéfice n’est observé sur le critère de satisfaction sexuelle. Enfin, la combinaison des antioxydants aux IPDE5 (inhibiteurs de phosphodiestérase de type 5) améliore statistiquement le score IIEF et le score de satisfaction sexuelle versus placebo.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: