Dossiers  >   Economie de la santé  >  Moins de césariennes et accouchements provoqués avant terme depuis le COVID-19

Moins de césariennes et accouchements provoqués avant terme depuis le COVID-19

02/05 - C’est la conclusion des recherches d’une équipe de spécialistes en économie de la santé américains, qui ont observé au cours du premier mois de la première vague de la pandémie une diminution (relative) d’environ 6,5% du nombre de césariennes et d’accouchements provoqués prématurés, sans retour au niveau prépandémique depuis lors – du moins aux États-Unis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: