Dossiers  >   Corticostéroïdes  >  Quel est le traitement le plus efficace dans la polypose nasale?

Quel est le traitement le plus efficace dans la polypose nasale?

Hamilton, Canada – Une revue systématique et méta-analyse en réseau a compilé les données relatives aux thérapies ciblées ou la désensibilisation à l’aspirine de plus de 3 400 patients atteints de polypose nasale avec ou non un asthme et/ou sensibilisation à l’aspirine (1).

Elle suggère que plusieurs sont efficaces sur le plan de la qualité de vie, des symptômes, du recours aux corticoïdes oraux ou à la chirurgie ou encore sur la taille des polypes par rapport au placebo, et que le dupilumab serait le plus efficace d'entre eux sur les différents paramètres évalués.

Pourquoi est-ce important ?

La polypose nasale est souvent associée à l'asthme et, pour une partie d'entre eux à une intolérance aux AINS (syndrome de Widal ou triade de Samter). Le traitement conventionnel repose sur le rinçage nasal à l'eau salée et des corticoïdes topiques ou, en cas d'échec, sur des corticostéroïdes oraux de secours (OCS) et/ou une chirurgie. Plus récemment, des anticorps monoclonaux (Acm) ont été envisagées dans les formes sévères ou réfractaires aux autres traitements et la désensibilisation à l'aspirine, lorsqu'une sensibilisation existe de façon conjointe. Aucune méta-analyse n'ayant pour l'heure intégré l'ensemble de ces options, il était intéressant de conduire une analyse en réseau offrant une comparaison face-face indirecte.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: