Dossiers  >   Gestion hospitalière  >  Coronavirus - Les jeunes néerlandais présentant des risques médicaux peuvent se faire vacciner

Coronavirus - Les jeunes néerlandais présentant des risques médicaux peuvent se faire vacciner

LA HAYE 09/06 - Les Pays-Bas vaccineront bientôt dès l'âge de 12 ans les enfants qui présentent un risque sur le plan médical, ont décidé mercredi les autorités néerlandaises après la publication d'un avis du Conseil de la santé.

"Nous savons que les jeunes dont la santé est fragile courent un risque considérable de développer des formes plus sévères du coronavirus. Il s'agit de jeunes qui ont dû faire très attention à ne pas tomber malade ces derniers temps", a déclaré le ministre sortant de la Santé, Hugo de Jonge.

La vaccination peut leur permettre de "gagner en liberté, de retrouver leurs amis, de retourner à l'école et peut-être de trouver un job". Le vaccin sera administré aux adolescents souffrant, par exemple, d'une maladie pulmonaire, d'un cancer, d'obésité ou du syndrome de Down. Les jeunes en bonne santé dont un membre de la famille ne peut pas se faire vacciner pourront également recevoir une injection et ainsi protéger leur proche. Entre 60.000 et 100.000 jeunes pourraient être invités à se faire vacciner à partir de fin juin, pour la plupart chez leur médecin généraliste.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: