Dossiers  >   Gestion hospitalière  >  Encore à l'essai, un traitement de MSD séduit le gouvernement américain

Encore à l'essai, un traitement de MSD séduit le gouvernement américain

PARIS 09/06 - Le gouvernement américain s'est engagé à commander près de deux millions d'unités d'un médicament anti-Covid développé par le laboratoire Merck Sharp and Dohme (MSD) à condition que les autorités approuvent ce traitement encore à l'essai, a annoncé mercredi le groupe.

MSD "se verra verser environ 1,2 milliard de dollars pour livrer environ 1,7 million de traitements Molnupiravir au gouvernement des États-Unis", a déclaré dans un communiqué le groupe, distinct de son homonyme allemand Merck KGaA. Ce traitement antiviral est une seconde chance pour le groupe de trouver sa place face au Covid-19, après avoir renoncé à tous ses projets de vaccins, dont certains développés avec l'institut Pasteur. Le Molnupiravir est un traitement à administrer dans les premiers jours des symptômes et par lequel MSD compte guérir le Covid-19. Il a enregistré de premiers résultats encourageants mais son efficacité doit encore être confirmée par des essais cliniques dont les résultats sont attendus à l'automne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: