Dossiers  >   Santé masculine  >  La VUB va tenter une greffe pour rendre leur fertilité à des hommes traités pour un cancer

La VUB va tenter une greffe pour rendre leur fertilité à des hommes traités pour un cancer

BRUXELLES 29/01 - Le comité d'éthique de la Vrije Univeriteit Brussels (VUB) a autorisé un groupe de recherche mené par Ellen Goossens, professeure en biologie de la reproduction, à réimplanter du tissu testiculaire chez des hommes qui, suite a un traitement contre le cancer, ne parviennent plus à produire de spermatozoïdes. C'est ce qu'a annoncé samedi la VUB.

Le groupe de recherche serait le premier au monde à implanter du tissu testiculaire congelé chez d'anciens patients atteints de cancer. Depuis 2002, l'UZ Brussel a stocké le tissu testiculaire de 128 hommes afin de pouvoir effectuer un suivi. Le groupe de recherche du professeur Goossens a étudié la possibilité de répondre au désir des hommes qui ne produisent pas de spermatozoïdes d'avoir des enfants.

Vous désirez lire la suite de cet article ?

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à tous les contenus de Mediquality sur tous vos écrans.

Pour des raisons de sécurité, votre navigateur n'est pas compatible avec notre site

Nous vous conseillons l'utilisation d'un des navigateurs suivants: